Claude Cattelain - Cloche de verre - Collège Jean Jaurès - BOURBOURG - avril 2015

Œuvre accueillie du 20 mars au 17 avril 2015 au collège Jean Jaurès de Bourbourg dans le cadre de son eroa :

Claude Cattelain, Cloche de verre, 2012, fumée, restes de combustion et silicone, dimensions variables, prêt de l’artiste.

 

Présentation de l’œuvre sous le regard de l’étude menée avec les élèves de sixième :

 Dans son œuvre, l’artiste Claude Cattelain contredit le sens premier de l’objet. Une cloche de verre permet habituellement de protéger un objet tout en le mettant en valeur. En devenant opaque, en perdant sa transparence, la cloche perd sa fonction première : celle d’offrir son contenu au regard. Cet objet devient énigmatique : on ne peut plus voir ce qui se cache à l’intérieur, la cloche étant définitivement fermée par du silicone. Claude Cattelain fait des expériences et joue avec le réel. Ses œuvres présentent ses succès comme ses défaites. L’échec fait partie de son travail « d’explorateur ». L’œuvre de Claude Cattelain montre que l’on ne peut pas tout comprendre, que l’on ne peut pas tout maîtriser, que certaines choses demeurent énigmatiques.

Projets réalisés par les élèves de sixième autour des questions suivantes :

Un objet peut-il faire réfléchir sur soi, sur la relation au monde ? Quelle est la place de l’inutile dans la société contemporaine ?

Les élèves de sixième réalisent un travail de création autour de l’objet indocile. Les objets sont dessinés, réalisés en volume et des expérimentations sont réalisées en classe.

 Dans un deuxième temps, les élèves ont pour mission de rendre des objets du quotidien indociles sans les transformer, en les mettant juste en scène de manière à montrer que les objets n’en font qu’à leur tête, qu’ils ne leur rendent plus service.

Carole Darcy

<diapo>i1.jpg;i2.jpg;i3.jpg;i4.jpg;i5.jpg<diapo>

<titre>Des ciseaux doux et piquants;Des ciseaux pliés;Des ciseaux tout doux;Une brosse à dent lainée;Vue générale de l'eroa de Claude Cattelain<titre>