Michel Sémiako - Mémoire des lieux - Collège Boris Vian - COUDEKERQUE-BRANCHE - juin 2017

 

Les élèves de 3e ont réalisé un projet questionnant la mémoire en lien avec un espace déterminé (projet in situ). Les élèves ont donc choisi un lieu dans le collège ou dans leur espace proche pour interpeler le spectateur sur un souvenir, un fait marquant.

Objectifs :

- Produire in situ

- Amener l’élève à comprendre qu’il peut transformer la perception d’un espace grâce à des modifications (lumière, couleur, matière,  effets visuels, objets…)

- Amener l’élève à définir le contexte spatial et le contexte temporel d’une œuvre d’art.

- Comprendre que les intentions artistiques peuvent interagir avec le spectateur.

 

Références possibles :

- Ernest Pignon-Ernest (1942-   ), Les expulsés, 1979. Sérigraphies sur papiers collés sur les murs de la ville de Paris, œuvre in situ.

- Chris Marker (1921-2012), La Jetée, 1962, Film de science-fiction, 28 min.

- Christian Boltanski (1944 - ) La Maison Manquante, septembre 1990, Deuxième partie, le musée Berliner Gewerber Ausstellung, Berlin (ouest).

- Jochen Gerz (1940 - ), 2 146 pierres _ Monument contre le racisme 1990-1993.

- Krysztof Wodiczko (1944 - ), The Homeless Projection, The Soldiers and Sailors Civil War Memorial 1986-1987.

- Daniel Libeskind (1946- ), Musée juif de Berlin, entre 1993 et 1999. Berlin (Allemagne).

- Hélène Marcoz (1974- ), La nuit, vite ! (4), 2006, Photographie argentique couleur contrecollée sur aluminium, 65 cm x 180 cm.  (eroa 2014)

- Michel Séméniako (1944- ), Nuit Blanche, Fosse Ledoux, Condé-sur-l’Escaut, 1990. Photographie argentique noir et blanc encadrée, 52 x 67 cm

 

Fanny Rougerie

<diapo>i1.jpg;i2.jpg;i3.jpg;i4.jpg;i5.jpg;i6.jpg<diapo>