Vincent Herlemont - Apparition Disparition - Collège Roger Salengro - HOUPLINES - décembre 2014

1-Une œuvre sans trace. 

 

Ce premier eroa est intitulé Apparition Disparition, c’est aussi le titre de la pièce que Vincent Herlemont nous a proposé de créer à l’occasion de sa venue au collège.

Deux semaines avant l’inauguration l’artiste prépare son travail in situ: il tapisse un mur du couloir avec du papier peint rouge au motif discret. Cette phase de préparation passe presque inaperçue.  Pendant quelques jours nous nous habituons à ce mur rouge.

Puis Vincent Herlemont revient deux fois: il semble faire quelque chose d’invisible avec un cutter à la surface du mur tout neuf. Il croise des élèves qui viennent lui parler, ils savent qu’il est un artiste, il savent qu’il prépare quelque chose. Il garde le secret de son intervention, mais discute très volontiers avec les élèves qui passent, chacun y va de ses suppositions sur l’événement à venir.

Tout le monde est invité à découvrir cette œuvre à une date et heure précise.

 

Le 4 décembre, à 16h45, soir de l’inauguration, nous sommes nombreux à assister à la performance de Vincent Herlemont: l’artiste détapissant le mur.  D’abord dans le silence solennel d’une représentation théâtrale, puis le temps passe, et au fur et à mesure l’assistance commente et circule.

Vêtu de couleurs claires, Vincent Herlemont détapisse: le papier est arraché par grands pans, le blanc zèbre le rouge d’une manière aléatoire. Puis des lettres rouges demeurent sur le mur qui devient blanc. Des mots apparaissent progressivement, de gauche à droite. Après 40 minutes de patience, la phrase est entièrement lisible: « Ce monde tel que nous le voyons est en train de passer ». Elle ne reste entière sur le mur que quelques instants puisque allant jusqu’au bout de sa logique elle disparaît aussi.  À la fin de la soirée il ne reste qu’un mur nu et les morceaux de papier arrachés demeurés au sol.

 

Les jours suivant cet événement, deux moniteurs ont diffusé la vidéo de Apparition-disparition et la vidéo Six minutes cinquante neuf secondes (Vous êtes ici), basée sur le même principe du Wall Paper.

Vincent Herlemont a rencontré quelques classes, avec lesquelles il a pu échanger à propos de quelques aspects très pratiques sur ses productions Wall Paper, et sur le « métier » d’artiste.

 

2- Productions des élèves: 

Les élèves ont travaillé à partir des incitations suivantes:

-« apparition, transformation, disparition »: Faire un travail qui a une durée limitée à une minute et ne laisse aucune trace, mettre en place une action à partir de l’incitation.

-Lire/délire: donner un texte ou un mot à la lecture et le faire disparaître ou le rendre illisible.

-Détourner des gestes et objets du quotidien pour faire une action artistique filmée en vidéo.

-Sculptures de corps / Action sans mots: prendre forme et position dans l’espace pour  incarner une notion abstraite, défendre une idée, une cause, un point de vue.

 

 

3-Remarques d’élèves de troisièmes, extraites d’un compte-rendu écrit: 

Chloé Maillard:

« Cette oeuvre a été réalisée le 4 décembre 2014 par Vincent Herlemont dans les couloirs du collège pendant environ 50 minutes. Les professeurs, les élèves et leurs parents ainsi que l’administration étaient invités à assister à cette scène.

Au fur et à mesure que l’artiste détapissait le mur rouge la citation «  Ce monde tel que nous le voyons est entrain de passer » apparaissait. L’artiste était vêtu de blanc, sûrement pour accentuer le fait que le papier peint était rouge.

 

Ce qui peut-être original et à la fois surprenant, est que en faisant disparaître quelque chose, (ici le papier peint), une toute autre chose apparaît (la citation).

 

Cette phrase signifie que par ailleurs d’autres actions se produisent et que le monde continue de « fonctionner »

 

Romane Moreau:

« Ce qui est original dans cette œuvre c’est qu’elle n’en serait pas une si Vincent Herlemont n’y contribuait pas. Elle est surprenante car jusqu’à la fin elle nous donne un temps de réflexion. »

 

Théo Flament:

 

« La phrase qui apparait est en lien avec l’action, car elle indique le temps qui passe et cette même phrase est entrain de disparaître. Elle signifie que le monde est entrain de changer sous nos yeux mais sans qu’on s’en aperçoive. »

<diapo>i1.jpg;i2.jpg;i3.jpg;i4.jpg<diapo>