Phoebe Dingwall - Rémi Guerrin - Correspondances - Collège François Mitterrand - THEROUANNE - novembre 2009

« correspondances » entre Phoebe Dingwall et Rémi Guerrin , retour sur un eroa conçu comme une retrospective

par LHEUREUX Gaëtane

Fin novembre 2009, nous recevons au collège les œuvres communes de Rémi Guerrin et Phoebe Dingwall, deux artistes bien connus de nos élèves, puisqu’ils ont animé des ateliers dans notre établissement les années précédentes chacun dans leur domaine.

Accrochage et retrouvailles au détour d’une porte avec les élèves curieux … de découvrir les œuvres de nos deux artistes.

Découverte de leur travail personnel, mais aussi dernière occasion de travailler avec eux en atelier…

Paroles d’élèves :

Rémi Guerrin nous a présenté ses oeuvres et aussi celles de Phoebe Dingwall et leurs oeuvres communes. Ensuite nous sommes allés en salle d’arts plastiques pour faire un atelier. Dans l’exposition, il y avait un tableau qui racontait une histoire de chevalier, on nous a proposé de choisir un thème pour une autre histoire. Le thème de la classe de 6ème4 était les histoires criminelles. Nous avons dû choisir un mot en rapport. Celui de notre groupe était « serial killer ». Nous l’avons écrit sur un film transparent avec une écriture irrégulière et nous avons rassemblé 3 mots sur une même feuille imprégnée d’une solution chimique jaune. Nous l’avons mis sous une boîte avec plein de lumière U.V. Pendant 5 minutes. Après on a vu que les mots étaient apparus sur la feuille. On l’a trempée dans l’eau : ça fait de beaux effets bleus. On appelle cela un cyanotype.

L’atelier avec Phoebe, c’est le grand chambardement, tout le monde au travail ensemble : on déroule des rouleaux et au boulot ! On montre nos cyanotypes et on explique nos choix (thèmes, mots …) et c’est parti : visages, objets, écritures, élèves qui racontent, qui miment, qui dessinent au tableau, on peint, on écrit, on échange, on dessine … quelle expérience, quelle énergie !

Et voilà, c’est déjà fini, alors c’est sûr, la boucle est bouclée ?

Gaëtanne Lheureux, professeur d’arts plastiques, eroa du collège François Mitterrand, Thérouanne.

<diapo>i1.jpg<diapo>