Assurances

  • Les œuvres doivent être assurées «clou à clou».
    Un avenant d’assurance sera remis avant leur enlèvement auprès du prêteur. Dans le cas où il s’agit d’une structure détentrice des œuvres qui dispose de conventions-type de mise à disposition temporaire à titre gracieux, celles-ci font usage
  • Concernant les élèves, une autorisation parentale de diffusion sur le site internet des eroa d’images susceptibles de les faire apparaître est demandée et conservée par l’établissement.
  • Lorsqu’un artiste est amené à produire une œuvre ou un objet artistique dans le cadre du travail mené avec les élèves ou avec d’autres publics au sein de l’eroa, la convention liant l’établissement et cet artiste précise, le cas échéant, les conditions de cession et de conservation de l’œuvre ou de l’objet à/par l’établissement.
    Dans le cas où les conditions de conservation, de valorisation et de diffusion ne pourraient être assurées par l’établissement, il est possible de contacter une structure professionnelle spécialisée qui peut assurer ces missions (centre d’art, artothèque,...). À ce sujet l’auteur de l’œuvre ou de l’objet reste décisionnaire.